Exposition « Bottling Seduction » au musée Bellerive à Zürich

Jusqu’au 9 avril 2012 se tient au Musée Bellerive de Zürich l’exposition « Bottling Seduction » consacrée aux flacons de parfum de la fin du 19ème siècle à nous jours.

J’ai eu la chance de visiter cette exposition mardi dernier lors d’une journée exclusive organisée pour l’agence de placement les eXperts, spécialisée dans le placement fixe et temporaire dans le domaine du maquillage du soin et de la parfumerie sélective. Dans le cadre de cette journée, nous avons été exceptionnellement guidés par le propriétaire de cette riche collection de flacons !

La visite a alors revêtu un caractère tout à fait inédit car les pièces les plus emblématiques nous ont été racontées par l’une des personnes qui les connaît le mieux. Nous aurions pu en avoir plein les yeux, nous en avons eu plein les oreilles aussi ! Un vrai moment privilégié !

Des flacons les plus mytiques de la parfumerie comme « Chanel no 5 » ou « Shalimar » en cristal de Baccarat, aux Imagegéométriques créations issues de l’Art Déco,en passant par des pièces rarissimes posées au centre de luxueux emballages (qui sont en eux-mêmes de réelles oeuvres d’art) telles « Le Parfum de la Dame en Noir » ou « Le Roi Soleil » qui a hérité d’un flacon créé par Salvador Dali en 1946, cette exposition est faite pour ravir et séduire tout amateur de beaux objets !

« Bottling Seduction », comme son nom l’indique, c’est non seulement un voyage dans l’histoire des flacons de parfum, mais aussi un voyage dans l’histoire de la séduction. Bon nombre des pièces exposées nous livrent en effet de précieux indices sur les rites de beauté des femmes à diverses époques.

ImageCette exposition est aussi l’occasion de replonger dans l’histoire des plus grandes maisons de parfumerie ou du luxe telles que Dior, Guerlain, LT Piver, Paul Poiret et les Parfums de Rosine, Lancôme, Elsa Schiaparelli ou encore Louis Vuitton, dont les astucieux flacons « emboités » enfermant les trois fragrances « Je Tu Il », sont exposés. Il se murmure d’ailleurs qu’une réédition de ces parfums est sur le point de voir le jour en 2012… On ne peut qu’espérer que le flaconnage et l’emballage soient à la hauteur de l’original datant de 1927 et signé René Lalique.

Exposition « Bottling Seduction », Musée Bellerive ZH, du 2 décembre 2011 au 9 avril 2012

Publicités
Cette entrée a été publiée le mars 7, 2012 à 11:05 . Elle est classée dans Art/Culture, Lieux et taguée , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :